Il montait
En tête
De train
Il y a dix ans.
Etre le plus
Proche
De l’arrivée
Le premier
A descendre
A marcher
A progresser
A se propulser
Dans le monde
Dans la ville
Pour
Toucher
Le plus tôt
possible
Des doigts
Du sourire
De ses lèvres
Charnues
Ses rêves.

Dix ans
Plus tard
Il s’assoit
Au fond
Du train.
Le calme
à la place
De la frénésie.
Le retour
A soi
Avant la découverte
De l’extérieur.
Il préfère
Les fonds de
Train
Désormais
A l’avant du train.
Mais aujourd’hui
Il sourit
Il s’est
Décidé
Comme il y a dix ans
Acte
totalement fou !
A monter à l’avant…
Le train arrive
Ralentit.
Il remonte
Les wagons
Sur le quai
Pour monter
A l’avant.
Et se souvient
De sa gourmandise
De vie
De son élan
De son impatience

A découvrir le monde…

Et s’il recommençait
à monter
Finalement
à l’avant du train ?